Les Gardiens de la Galaxie – Critique

Par JJ

guardians-01

Les destins d’un Indiana Jones version plus craquant et toqué, Peter Quill (joué par Chris Pratt), Gamora; une amazone verte (Zoë Saldana), Rocket; un raton laveur salace (Bradley Cooper), Groot; un arbre ambulant (Vin Diesel) et Drax; un abruti bleu (Dave Bautista) se croisent en quête d’un objet à première vue peu signifiant. Cet objet, une espèce de boule de pétanque glorifiée, contient néanmoins une énergie destructrice et puissante. Et qui dit fin de l’espace possible dit aussi : méchants maléfiques à l’horizon. Ici, il s’agit de Ronan, joué par l’incomparable mais méconnaissable Lee Pace. Et souvenez-vous, à la fin du dernier Thor, si vous êtes resté dans la sale jusqu’au bout, il y avait un espèce d’abruti bleu foncé. Les Gardiens de la Galaxie dévoile l’identité de cette créature.

Les fameux cinq vont devoir oublier leurs intérêts individuels et leurs différences communes et assurer l ‘existence de leur planète. Mais ne vous attendez pas à un autre film de la série des héros de Marvel suivant la même formule. D’accord, il est vrai que les effets visuels sont aussi attirants, les scènes d’actions sont aussi à couper le souffle, surtout en 3D, et la cinématographie est plus que soignée. Mais Les Gardiens sont localisé ailleurs que Thor ou le Capitaine : loin d’Asgard ou des Etats-Unis, nous nous trouvons dans l’espace. Oubliez aussi les scènes trop dramatiques ou patriotiques, la bravoure est remplacée par l’humour.

Bien qu’il ne s’agisse pas ici officiellement d’une comédie et que ce film est avant tout une vraie aventure dans l’espace, les spectateurs ont éclaté de rire bien plus souvent que nous avons pu constater dans des films dits comiques. Les blagues sont moins sages, tout comme les héros d’ailleurs. En bonus, entre autres Glenn Close et Benicio Del Toro contribuent au casting déjà bien choisi. Conclusion : Les Gardiens de la Galaxie fait plus que divertir, les deux heures passent inaperçus et il est à espérer que les fameux cinq vivront une vie dans les salles aussi longue que celle de leurs frères et sœurs Marveliens.

Cinq étoiles : une par héros, mais aussi une pour l’action, une pour les effets, une pour l’humour, une pour l’aventure et une pour la 3D.

A partir du 13/08 au cinéma

disney-marvel

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s